Get Well Soon, le retour

Publié le par Léthée

J'ai écouté hier le nouvel album de cet artiste à l'intelligence musicale exceptionnelle. Il possède une subjectivité incroyable et l'exploite, tout comme ses émotions, ses savoirs, afin d'explorer les infinies possibilités d'une oeuvre, mise en relief par son talent.

Mais voici un article qui vous éclairera davantage, en attendant de vous jeter sur son dernier disque :

"Get Well Soon bien orchestré

Le compositeur-interprète allemand Konstantin Gropper, alias Get Well Soon.
Le compositeur-interprète allemand Konstantin Gropper, alias Get Well Soon./ J. OELLERMANN

La reconnaissance, Konstantin Gropper ne l'a pas volée. Pour le reste... L'Allemand, plus connu sous le nom de Get Well Soon, livre cette semaine Vexations (City Slang), deuxième album très réussi de pop orchestrale, aux confins des musiques folk et classique. Le titre est d'ailleurs emprunté à un motif composé par le Français Erik Satie (1866-1925). « Je voulais que mon disque parle de la manière dont on fait face à nos tourments, aux vexations de la vie adulte, explique Konstantin Gropper. Et puis, le morceau de Satie est très beau. J'ai repris le motif dans plusieurs titres. »

La kleptomanie de l'Allemand ne s'arrête pas là. Pour écrire ses paroles, il est allé piocher une masse de citations, de Sénèque à Jean-Paul Sartre. « J'ai assigné un thème à chaque chanson, indique Get Well Soon. Puis j'ai fait des recherches et gardé les artistes qui me touchent, en essayant de les combiner à mes propres pensées. » S'il continue de travailler ses instrumentations à l'aide d'un ordinateur, Konstantin Gropper n'a pas voulu se contenter ici de samples repris de logiciels. « Le plus dur a été de trouver tous les instruments, cuivres, cordes, guitares... et de les maîtriser, ajoute-t-il. Mais c'était nécessaire pour que les morceaux prennent vie, avec parfois des choses inattendues. »

Résultat : des tendres ballades telles Red Nose Day ou That Love à la majesté d'un 5 Steps / 7 Swords en passant par les rythmiques rock de Angry Young Man, Get Well Soon met en musique nos petits et grands tracas d'une façon étrangement personnelle et mélancolique.

 

Boris Bastide du Journal 20minutes.fr "

Publié dans Archives Musique

Commenter cet article