Cadavre exquis, de Pénélope Bagieu

Publié le par Stéphanie Joly

Le mot de l'éditeur  :


Image-9.pngZoé a un boulot pas drôle : elle est hôtesse d'accueil dans les salons de l'automobile ou du fromage et doit faire bonne figure, debout toute la journée avec des chaussures qui font mal aux pieds. Le jour où elle rencontre Thomas Rocher, écrivain à succès, la vie semble enfin lui sourire.

Mais pourquoi Thomas ne sort-il jamais de son grand appartement parisien ?

L'amour peut-il vivre en huis clos ? Et quel est dans cette histoire le rôle d'Agathe, la belle, froide et machiavélique éditrice de l'écrivain ?

 

Le décor est donc planté. Zoé passe du statut d'hôtesse d'accueil à celui de "petite amie de l'écrivain à succès" que tout le monde connait et lit, sauf elle. Car Zoé est bien loin de la littérature, et ne s'en est d'ailleurs jamais préoccupé. Elle fait partie de ces femmes qui se contentent d'un job et d'un gars aussi minables l'un que l'autre tout en rêvant d'autre chose, du matin au soir. Pénélope Bagieu nous montre la rencontre très romanesque de deux mondes que tout oppose, à priori tout aussi passionnant que ce que pourrait écrire Thomas Rocher. Il ne faut cependant se méprendre sur la qualité du scénario, qui passe du bateau à l'apocalypse via des moments à la fois drôles et intrigants.

Pénélope Bagieu est rigolote, c'est dit. Mais attention, qui dit rigolote dit aussi très talentueuse !

Cadavre exquis porte son nom à merveille : vous le croquerez avec délice et ne regretterez rien !

Publié dans Archives Littéraires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Theoma 28/09/2010 10:23



Mais c'est une conspiration ! Avec tous ces avis positifs, obligée de le lire !