Maîtresse ogresse et Maître sorcier

Publié le par Léthée

Il paraît que les petits adorent… ça tombe bien : moi aussi ! Voici deux albums assez complémentaires. Il s’agit de Ma maîtresse est une ogresse (Flammarion), et Mon maître est un sorcier (Milan Poche Cadet). Le premier s’adresse en priorité aux enfants très craintifs à leur arrivée dans la cour de la « grande école ». L’imagination tournicote et tricote de bien vilaines choses. Elle fait dire aux oreilles de ces tendres agneaux d’horribles prémonitions. Vous avez là de quoi les consoler : les maîtresses aiment le chocolat et la longueur de ses dents est rassurante ! Le second, qui met en scène un maître avec des moustaches en forme de guidon de vélo, est une excellente introduction à l’école et la diversité de ses enseignements. Dans cet album, l’école est le lieu d’un secret partagé entre le maître et ses élèves, c’est l’endroit où l’on voyage en cachette des parents, et c’est là qu’on espère rencontrer du Joueur de flûte après avoir fait connaissance avec Alice au pays des merveilles. S’il était un moyen de faire aimer l’école et de l’idéaliser c’était bien celui-ci qu’il fallait employer : vous ne serez pas déçu, l’école peut être un conte de fées.

 

Publié dans Archives Littéraires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article