Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil de Haruki Murakami

Publié le par Léthée Hurtebise

 Hajime est fils unique. A douze ans, il découvre l'amitié la plus pure, auprès de sa camarade Shimamoto-san, fille unique elle aussi. Ensemble, ils écoutent la musique et épuisent d'improbables conversations silencieuses. Ensemble, ils tissent sans le savoir un lien invisible qui les poursuivra toute leur vie. Adolescent, Hajime connaîtra ses premiers ébats. Il connaîtra le désir, et le reconnaîtra sans pourtant savoir encore ce qu'est l'amour. Certaines vies, sur son passage, seront détruites. Adulte, il mène une vie paisible et prospère, au sein d'une famille heureuse et épanouie. C'est seulement à ce moment qu'Hajime saura éprouver l'amour. Cependant, d'une manière qu'il n'espérait pas, et peut-être trop tard.

  Qui est donc Shimamoto-san ? Que fait-elle lorsqu'elle est absente ? Qu'a-t-elle fait de sa vie durant les 25 dernières années ? Pourquoi surgit-elle seulement les jours de pluie ? Que veut dire ce sourire léger et permanent au coin de ses lèvres ?

 Tout échappe à Hajime, mais également au lecteur qui ne peut s'empêcher d'adhérer aux questions du personnage. Le lecteur EST Hajime, avec son égoïsme, ses doutes, ses peurs, son envie de fuir l'acquis paisible et de poursuivre un dangereux chemin inaccessible. Comme une anguille, elle se faufile et lui échappe. Murakami fait preuve d'un sens inouï du mystère, du mystique, de l'érotisme, et de la poésie. En alliant savamment tous ces talents, il offre un opus délicat et prenant à la fois. Il est impossible de ressortir indemne, inchangé d'une telle lecture. A la lisière du fantasme et de la folie, il nous entraîne au coeur du doute.

 Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil, Haruki Murakami, Editions 10/18, 2003, 223 p., 6.56 € sur Amazon.

 

 

Publié dans Archives Littéraires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article