Une dédicace à Nathalie Kuperman

Publié le par Léthée

Qui m'offre à son tour de très belles lectures en ce moment.
J'ai lu Petit Déjeuner avec Mick Jagger, que je commenterai bientôt, dès que j'aurai davantage de temps.
Mais avant cela, une découverte musicale.

Dans les années 1960, le Valium fait fureur aux Etats Unis. Ce médicament, très prisé par les mères de famille dont l'emploi du temps est trop chargé, une famille trop lourde à gérer...  va bientôt être surnommé "Mother's little helper". Les Rolling stones, dont le leader et chanteur est Mick Jagger, héros imaginaire et salvateur du dernier roman de Nathalie Kuperman, vont créer une chanson du même nom. Cette chanson sera reprise plus tard par Arno. Voilà l'objet de mon message, le double objet disons.

Je vous mets donc la première version, des Rolling stones, et puis la version d'Arno, que je dédie à Nathalie Kuperman, et à son talent. Un immense merci à Carole Zalberg qui nous permet toujours de découvrir des auteurs fabuleux.









Publié dans Archives Littéraires

Commenter cet article

carole zalberg 05/03/2009 12:43

Merci à vous chère Léthée de passer avec tant d'ardeur le flambeau des livres aimés.Très belle la version d'Arno.