La dévoration du vide (2)

Publié le par Léthée

13h36 aujourd'hui à la Fnac.  Je vois des soldes sur les CD audio, alors je prends quelques sonates de Beethoven, du Rachmaninov, un Dvorak. Le tout pour 8 euros seulement. Puis je me dirige vers le rayon livres, bien entendu. Je prévois de faire découvrir à quelqu'un un ou deux Stephen King (et oui !) et ne tombe que sur les plus connus : en somme ceux qui ont été adaptés au cinéma (La ligne verte, Shinning, Simetierre). Je me dis : "c'est étonnant, la FNAC de Clermont-Ferrand n'est pourtant pas si pauvre. Elle est plutôt grande".
Ensuite, je marche rapidement vers le rayon des romans. En tête de gondole, je m'attends à voir les nouveautés : Jérôme Ferrari, Stéphanie Hochet, etc... pour ne citer qu'eux. Et bien non, en tête de rayon, je vois les éternels : Pancol, Littell (avec ses éternelles Bienveillantes, merci le prix), Angot, Follett, Rahimi (merci Goncourt, ce qui apparemment est largement justifié), etc... Mais pas de trace de Stéphanie Hochet et Jérôme Ferrari. La date de sortie est pourtant AUJOURD'HUI.

Alors je vais regarder dans les rayonnages. Et là : STUPEUR ET TREMBLEMENTS !!! Je vois DEUX pauvres Combat de l'amour et de la faim, coincés ensemble, vêtus tout deux de leur belle couverture rouge, me criant : "sors nous de là ! Nous sommes nouveaux, et les vieux poches commencent sérieusement à nous agacer ici". Ni une ni deux. Ou plutôt deux fois qu'une : je prends les deux isolés, et les place devant un autre auteur, en tête de gondole. (Avertissement au lecteur choqué : j'ai pris soin de les mettre sur un auteur qui bénéficiait déjà de DEUX places en tête de gondole, et dont l'une d'elles était déjà bien entamée, c'est à dire presque vide).

Voilà donc comment, moi, lectrice chevronnée, je vole au secours de livres de grande qualité, sur ma pause déjeuner, afin de les placer sur le devant de la scène, c'est à dire à la portée du lecteur lambda avide de découvrir d'autres nourritures littéraires, qui n'aurait bien sûr pas l'idée, lui, entre midi et deux, d'aller chercher dans les rayons bien rangés réservés normalement aux vieilleries et autres classiques poussiéreux de quoi assouvir sa faim. J'espère pouvoir ainsi combler quelques vides. Le dévorer un peu. Et donner de quoi dévorer à quelques estomacs vides, aussi. C'est quand même scandaleux.

Vous, lecteurs, faites comme moi. Bousculez les rayons des grandes hyperlibrairies, créons ensemble le collectif des chahuteurs de mains de libraires avilies par... le mauvais goût. Oui, créons le CCMLA. En attendant, lisez Stéphanie Hochet, et venez me remercier après. En attendant, j'ai reposé mes CD, et je suis partie.

Publié dans Archives Littéraires

Commenter cet article

Midola 08/01/2009 22:53

Refaire l'arrangement des têtes de gondoles des FNAC ne peut pas faire de mal. Et pour répondre au message de Malb, je confirme que les vendeurs des rayons livres (je ne peux pas me résoudre à les appeler des libraires) de la FNAC de Caen sont particulièrement exaspérants et incompétants mais heureusement qu'il y a d'autres librairies comme Le Brouillon de Culture ! Bonnes opérations CCMLA

Léthée 09/01/2009 11:33


Finalement, mon mouvement prend un autre nom :
Le Collectif des Défenseurs de la Vraie Littérature. Soit le CDVL.

Qui veut adhérer ?  C'est très sérieux, il s'agit de mettre des petites publicités pour des bons livres à l'intérieur
des livres très bien exposés, et honteusement déjà très bien vendus.. au détriment des vraies littératures mises à l'écart. J'envoie des papillons à mettre dans les livres à qui m'envoie son
adresse papier : pour me la communiquer hors ligne, utilisez mon mail en tête de ce blog, juste en dessous de la bannière. A bientôt !


malb 08/01/2009 14:55

Je Boycotte les FNAC depuis plus de douze ans...et magasins similaires pour acheter mes livres que je commande dans une petite librairie....Tout simplement parce qu'une fois je recherchais le dictionnaire des Philosophies Orientales ....à la Fnac de Caen... après avoir cherché longuement je m'adresse à une vendeuse que je dérangeais visiblement..pas de réponse à mes paroles de politesse...j'exprime ma requête et après avoir elle même cherché.... elle m'indique que je dois regarder dans le rayon Taoïsme...Vous auriez pu aussi le ranger dans le rayon Hindouisme....et là elle m'a dit texto: Erreur c'est du taoïsme....d'un ton Pauvre idiote...viens pas me faire.....Ma réponse fut..Merci beaucoup vous devez être surmenée par votre travail alors je ne vais pas vous déranger plus longtemps et je vais le commander ailleurs...Il est vrai qu'avant à la Fnac nous pouvions dialoguer obtenir des conseils...Je ne comprends pas toujours les stratégies de vente...me sens de plus en plus en décalage...Bonne journée....

Léthée 09/01/2009 11:30


Et bien c'est mon tour. Terminé. J'arrête la fnac. Désormais, j'irai dans cette jolie librairie qui ouvre samedi à 12h30, et dont je parlerais juste après l'inauguration !


Joséphine 08/01/2009 13:45

Je découvre votre blog. Je vois que vous êtes amatrice de bon cinéma.Pour les livres et les Cd vous avez bien raison...A Bientôt...

Léthée 09/01/2009 11:29


Oui. Parfois, on me reproche d'avoir des films trop... "prise de tête". Bon. J'aime aussi les films d'action, tant qu'ils sont de qualité. Mais j'aime qu'un film me fasse réfléchir.


Florinette 07/01/2009 16:46

Hihi, pas du tout choquée, au contraire tu as bien fait, il faut faire de la place aux nouveaux arrivants ! ;-)

Léthée 08/01/2009 14:21


Ah la la. Voir ma réponse à Malb tout à l'heure... je suis outrée vraiment par les réponses que j'ai pu obtenir à la Fnac tout à l'heure.


malb 07/01/2009 16:04

Du "chamboullivre"... il n'y a qu'un pas pour le CCMLA....Bravo Super Lethée Hurtebise....Si mes souvenirs sont exacts la Fnac de Clermont est non loin de la place Jaude...je situe de mémoire...la Cathédrale en pierres de Volvic...Me voici repartie en périgrinations....clermontoises...Bonne fin de journée..

Léthée 08/01/2009 14:19


Je viens d'y retourner à la fnac. J'ai été outrée. J'ai parlé à la vendeuse qui mettait les livres en rayon. Ca commencait mal : "je n'ai que 5 minutes à vous accorder". Dès lors que ce n'est pas
pour acheter quelque chose déjà on est mal venu. Je lui dis qu'elle pourrait exposer le livre de Stéphanie Hochet, que je lui conseille de le lire, que je l'ai lu moi-meme et qu'il est vraiment
excellent. Que je ne comprends pas pourquoi elle n'en a commandé que 2. Là, elle me répond : "je veux bien vous croire, mais je ne peux pas commander plus de ses ouvrages, comme elle ne se vend
pas." Je lui dis : "mais vous pouvez au moins la mettre en évidence, sinon effectivement elle ne se vendra jamais !". Elle m'a dit que c'était la dure loi du commerce, qu'elle aimerait mieux mettre
des littératures plutôt que des Musso, Jack ou Levy, mais que c'est ça qui se vend, alors c'est ce qu'elle met.
J'ai donc pris une décision : plus jamais je n'achèterai de livres à la fnac. Jamais. Heureusement pour moi, une libraire va ouvrir Rue Pascal à Clermont-Ferrand. Dès qu'elle sera ouverte, je vous
ferai par ici-meme de la bonne nouvelle, photos à l'appui. J'ai été repérer les lieux, pris le numéro de téléphone. La librairie sera super grande, sur deux étages. Du coup, j'irai acheter et
commander mes livres là-bas. J'en suis très contente. Je vais soutenir cette femme. A bientôt