Un bel échange

Publié le par Léthée

Pour noël, je souhaitais faire dédicacer un exemplaire de Le jour où Lania est partie, par Carole Zalberg, puisque je devais la rencontrer à l'occasion de sa conférence avec Pierrette Fleutiaux et Benoîte Groult autour du féminisme, le samedi 6 décembre à Limoges.

Mauvaise surprise : impossible de trouver un exemplaire ! A croire que j'avais obtenu mon propre exemplaire par chance, le dernier des derniers !

Ce petit livre est une perle de littérature jeunesse. L'auteur y développe le problème de l'esclavage des enfants. Elle parle de ce sujet à ses petits lecteurs, comme elle aurait pu parler de la maltraitance des enfants, mais de manière plus grave : ce qu'elle a semble-t-il voulu éviter, pour ne pas braquer son jeune lectorat, qu'elle voulait attentif. 

C'est visiblement très réussi, et Lania a remporté déjà de nombreux éloges dont voici la liste : Grand prix de la Société des Gens de Lettres 2008, catégorie jeunesse ; Sélection pour le prix Goya découverte ; Prix des lecteurs et la bataille des livres. La plupart des éloges proviennent des enfants eux-mêmes... et pour preuve...
J'ai passé mon exemplaire de Lania à Ameleia. Aussitôt, celle-ci s'est mise en tête de le faire acheter à ses élèves : malheureusement, il n'y avait plus d'exemplaires disponibles, comme je l'ai dit. Vaille que vaille : Ameleia le lit à haute-voix. J'imagine alors son petit théâtre, sous le regard attentif et ébahi des enfants, tremblant de connaître la suite de l'histoire avant que ne sonne la cloche de la récré.

Ils voulurent bien sûr tout connaître de Lania, du jour où des inconnus vinrent l'enlever à ses parents pour l'amener dans ce monde si différent du sien : la ville, des patrons, et des torchons...

Tout cela leur a tant plu, qu'ils ont fabriqué un joli cadeau à l'auteur, Carole Zalberg. C'est ainsi que l'on vit son premier échange, à l'âge de 12 ans et demi, dans le monde de la littérature : un auteur nous apprend la méfiance, la valeur de l'école (seul moyen d'être libre, autonome, et maître de sa vie), et on lui fait ce beau cadeau, en retour, qu'est la reconnaissance. 

Je trouve que c'est une belle histoire, une belle rencontre aussi. Vous pouvez aller voir tout cela ici : 

http://www.carolezalberg.com/?p=1204

et là : http://ameleia.over-blog.com/article-25590866.html




 

 

Publié dans Archives Littéraires

Commenter cet article

alexe 22/12/2008 13:30

C'est peut être bête a dire mais ca me donne envie de le lire ce livre.Des livres pour enfants qui traite avec douceur des sujets pourtant sensibles .C'est rendre accessible à tous des sujets compliqués. Et en même temps pour les adultes , c'est enrichissant de voir qu'il y a des façons beaucoups plus agréables que d'autres d'apprendre des réalités aux enfants .Leurs dire "cache" les choses, ou leur mentir pendants des années n'est pas forcément la bonne solution :)

Léthée 22/12/2008 13:39


Ah ben voilà un commentaire intelligent sister ! :)


malb 09/12/2008 09:57

Quelle belle chaîne...Que de satisfactions pour tous...des échanges fructueux...autour de ce livre...beaux retours pour l'auteure qui a pu matérialiser ce qu'elle induit.Bonne et douce journée...

Léthée 09/12/2008 10:22


Oui. C'était vraiment super ! J'espère que nous pourrons créer encore de beaux moments comme celui-ci à l'avenir !