L'ennui, vu par Emile Michel Cioran

Publié le par Léthée

"... la meilleure description vivante de l'ennui : du temps qui ne coule pas. Du temps qui manque d'objet. C'est l'ennui qui frise le désespoir. (...) Ensuite, il y a Chateaubriand. Il donne la même définition de l'ennui que Heidegger. Pour lui l'ennui, c'est la perception de l'existant. Cest par l'ennui qu'on voit les choses, qu'on les perçoit et qu'on se sent vivre. Dans Atala, Chateaubriand dit : Je ne m'apercevais de mon existence que dans l'ennui. Dans l'ennui, le temps ne peut pas s'écouler. Chaque instant se gonfle, et le passage d'un instant à l'autre ne se fait pas, pour ainsi dire. La conséquence c'est qu'on vit dans une inadhésion profonde aux choses. Tout le monde a connu l'ennui. De l'avoir connu par accès, ce n'est rien du tout. Mais avoir connu un état d'ennui constant pendant une période de sa vie, c'est une des expériences les plus terribles qu'on puisse faire. "

Pour lire la suite de cette réflexion sur l'ennui, lisez l'entretien entre Cioran et Léo Gillet, dans Cioran, Entretiens, aux éditions Arcades Gallimard.

Publié dans Archives Littéraires

Commenter cet article

Feuilly 27/03/2009 15:20

Il n'y a pas de retard puisque "le temps ne coule pas"

Feuilly 23/10/2008 22:18

Il ne faut pas confondre l'ennui, qui est inaction et le malaise existentiel ou la recherche existentielle, qui sont plutôt souffrance (qu'il y ait alors action ou non).

Léthée 26/03/2009 10:21


Mais.. je compte sur vous pour faire la distinction ! Pardon pour le retard !


partimou 23/10/2008 15:17

Ah L'ennui...Que de Mou en perspective!...

Léthée 26/03/2009 10:21


meuh non...


cerisette 21/10/2008 12:38

pour moi l'ennui est un mal êtrebisouscerisette

Léthée 21/10/2008 13:24



... je ne dirais pas cela. Je crois qu'il s'agit plutôt, quand on l'éprouve, du signe que nous poursuivons une quête. C'est un petit défaut dans la perfection du bonheur, ou du bien être. Mais un
mal être en soi.. non. :o)



Nadège 19/10/2008 14:47

Merci Léthée.Moi, je ne m'ennuie jamais maintenant. L'âge, les occupations, les loisirs..... je me plait même parfois à ne rien faire.Bises.

Léthée 20/10/2008 11:07



L'ennui est à mon sens un vaste sujet. Comme le disait Cioran, ce qui le fait éprouver c'est cette conscience du temps, qui nous échappe lorsque nous sommes totalement, intellectuellement
absorbé. Cet état est rare. Aussi, je considère l'ennui comme une sorte de bête à tuer, tout autant que le temps. L'inconvénient, c'est que lorsqu'on y parvient, on s'aperçoit qu'il y a du mal à
ne pas voir le temps passer. Il faut choisir, ou alterner si c'est possible : éprouver le temps pour vieillir moins vite, au risque de s'ennuyer, ou bien tuer l'ennui et voir défiler les jours
comme une boîte de chocolats (très vite dans mon cas). Rires.