Anne Franck ou le parcours inouï d'une confession intime à l'orée de la mort

Publié le par Léthée

Ce soir est programmée l'adaptation du journal d'Anne Franck, réalisée par Jon Jones, sur France 2. Il n'est pas dans mes habitudes de faire de la pub pour le service public, aussi moribond soit-il, et pourtant il me semble nécessaire d'attirer l'attention sur des programmations telles que celle-ci, à la fois inspirées par la littérature, et inspirant la mémoire collective. Le téléfilm a donc ce double avantage, avant même sa diffusion. Petit rappel du livre :
"Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu'en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s'installent clandestinement dans " l'Annexe " de l'immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l'un des plus émouvants sur la vie quotidienne d'une famille juive sous le joug nazi."

C'est un des livres les plus lus au monde. Vous qui ne l'avez ni lu ni même consulté, peut-être serez-vous amené à réparer ce petit écart de conduite grâce à votre petit écran. Cette idée me laisse penser déjà que je vais passer une bonne soirée. N'hésitez pas, si vous avez cédé à la soirée "teloche-intello", à poster demain vos commentaires ici-même.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LIZOTCHKA 19/10/2008 14:09

Pourquoi diffuser si tard?

Léthée 20/10/2008 11:07


Diffuser si tard ? Vous parlez de la chaîne télévisée ou de moi ? J'ai posté mon commentaire le jour-même...