Nur, de Arnaud Rykner

Publié le par Léthée

 Présentation de EVENE.FR pour ce livre :

Un homme est envoyé en mission dans une ville orientale, aux quartiers ravagés par la guerre. Dans cette ville pauvre et joyeuse, saturée de bruits et d'odeurs, il rencontre une femme, mariée comme lui. C'est alors, comme il l'exprime, un 'amour de roman' qui se donne à lui, une histoire impossible, irréelle, qu'il n'aurait jamais pensé vivre. Une histoire d'emblée inscrite dans la durée, juste quelques jours. Mais un amour d'emblée absolu. Car, au-delà de la rencontre sensuelle, des cris de jouissance que cette femme lui offre, l'homme va à la rencontre d'un autre lui-même, allégé de la souffrance, de la peur, de la honte, du savoir. Soudain, parler ne sert plus à grand chose, face à cette femme presque muette, avec laquelle il y a si peu de langue commune. Ce corps à la peau brune et mate, allongé près de son corps d'homme blanc, le rend à lui-même, sans masque, sans mensonge, sans mots.

Ce livre,  je le classe parmi les ovnis. C'est une nouvelle catégorie ouverte à l'occasion de cette lecture inattendue. D'abord, il s'agit davantage d'une nouvelle que d'un roman. Le style est parfaitement adapté à la personnalité de l'auteur : specialiste du nouveau roman, de Sarraute, de Cocteau... (juste une précision : tout ce que je déteste, mon avis n'est donc pas absolument objectif sur cet ouvrage). Si j'avais sû avant, je n'aurais pas acheté ce petit livre d'une cinquantaine de pages, où le narrateur raconte l'histoire de cet homme amoureux en s'adressant directement à lui et en le tutoyant, nous prenant ainsi à témoin d'une longue conversation intime. C'est un bon exercice d'intellectuel que sauront sans doute apprécier les amateurs du nouveau roman, des réflexions à suspensions de Sarraute (cf L'enfance), de la poésie introspective, etc... S'adresse aux lecteurs avertis.

Publié dans Archives Littéraires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article